Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

Naissance des Hauts-de-Seine (1964-1973)

A partir de la promulgation de la loi de 1964, se mettent en place toutes les institutions du nouveau département, qui est créé effectivement à partir du 1er janvier 1968.

Claude Boitel, premier préfet des Hauts-de-Seine. 36W136
Claude Boitel, premier préfet des Hauts-de-Seine. 36W136 © Archives départementales des Hauts-de-Seine

Le département des Hauts-de-Seine, peuplé selon le recensement de 1962 de 1 393 126 habitants, comprend 36 communes dont 27 proviennent de la Seine et 9 de la Seine-et-Oise. D’une superficie de 176 km2 le département des Hauts-de-Seine se trouve être le plus petit département français derrière Paris.



La mise en place des institutions, des hommes et des bâtiments s’étend de la loi du 10 juillet 1964 au début du fonctionnement des nouvelles institutions, le 1er janvier 1968 et s’achève avec l’inauguration de la préfecture actuelle en janvier 1973.



A la tête de ce nouveau département, qui n’a encore qu’une promesse d’existence, Claude Boitel est nommé le 19 septembre 1964 « préfet délégué pour le département des Hauts-de-Seine ». Il met en place progressivement toutes les structures administratives de la nouvelle entité depuis les services préfectoraux installés dans Paris au Centre Morland.



Le corps préfectoral est définitivement constitué le 27 janvier 1965 avec la nomination de Jean Monfraix en tant que secrétaire général et de Mahdi Hacène comme directeur de cabinet le 2 mars. Enfin, le 21 décembre 1967, Claude Boitel est confirmé dans ses fonctions et il reçoit toutes les attributions qui en font un préfet de plein exercice, sauf pour les pouvoirs de police qui ne lui seront transférés que le 20 juillet 1971.



L’architecture administrative de la nouvelle collectivité est officialisée par le choix de Nanterre comme chef-lieu de département le 25 février 1965 et est complétée par la création de l’arrondissement d’Antony le 30 décembre 1966 et celle, plus tardive de l’arrondissement de Boulogne-Billancourt le 27 décembre 1972.



Le 1er juillet 1967 s’ouvrent simultanément à Nanterre les chantiers de deux préfectures. La première, semi-provisoire, fonctionnera quatre ans de mars 1968 jusqu’en juillet 1972, la seconde, définitive, due à l’architecte André Wogensky, ne sera achevée qu’à la fin du premier semestre 1972.

Le bâtiment tel qu'il se présentait lors de la visite organisée pour les conseillers généraux, le 26 octobre 1970. 36W221
Le bâtiment tel qu'il se présentait lors de la visite organisée pour les conseillers généraux, le 26 octobre 1970. 36W221 © Archives départementales des Hauts-de-Seine
partager