Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

Le territoire des Hauts-de-Seine jusqu'en 1964

Le futur département des Hauts-de-Seine connaît tout au long du XIXe siècle plusieurs modifications administratives qui modèlent peu à peu son aspect actuel.

L'extension des limites de la Ville de Paris à compter du 1er janvier 1860. 3Fi135 (détail)
L'extension des limites de la Ville de Paris à compter du 1er janvier 1860. 3Fi135 (détail) © Archives départementales des Hauts-de-Seine

Durant toute cette période, les changements notoires affectent principalement la partie du territoire rattachée au département de la Seine. Parmi les modifications intervenues, il convient notamment de signaler :



- La loi du 16 juin 1859 qui rattache à la ville de Paris des portions plus ou moins importantes distraites des communes de Clichy, Issy, Montrouge, Neuilly et Vanves.



- La suppression des sous-préfectures de Sceaux et de Saint-Denis le 2 avril 1880 contribue à augmenter la distance entre l’autorité départementale et les citoyens du département de la Seine. Cette situation entraîne à la fois une sous-administration et une hypertrophie de la Préfecture de la Seine.



- La création de trois nouvelles communes : Levallois-Perret (1866), Malakoff (1883) et Bois-Colombes (1896).



- La loi du 13 avril 1893 qui augmente le nombre des cantons. Dans l’arrondissement de Saint-Denis, sept cantons sont créés en remplacement de ceux de Courbevoie et de Neuilly et dans l’arrondissement de Sceaux, le canton de Vanves s’ajoute à celui de Sceaux.



- En 1908, création du canton de Colombes qui comprend cette commune et celle de Bois-Colombes ainsi que la commune de La Garenne-Colombes érigée en 1910.



- En 1929, une portion du territoire est distraite de Gennevilliers afin de créer la commune de Villeneuve-la-Garenne.



Enfin, le 28 janvier 1964, une ultime disposition réglementaire se rapporte à la partie du territoire rattachée au département de la Seine-et-Oise. En remplacement de l’ancien canton de Sèvres, sont créés trois nouveaux cantons (Sèvres, Meudon et Saint-Cloud) et la commune de Rueil-Malmaison est érigée en chef-lieu de canton.

 

 

 

partager