Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

La disparition d'un palais

Le 13 octobre 1870, le château de Saint-Cloud disparaît dans les flammes. Les troupes françaises sont à l’origine de l’incendie…

Les ruines du château de Saint-Cloud. 21Fi540
Les ruines du château de Saint-Cloud. 21Fi540 © Archives départementales des Hauts-de-Seine
Agrandir l'image

Prétextant que la « Lanterne de Démosthène », installée dans le parc du château de Saint-Cloud, sert de repère pour régler l’artillerie du Mont-Valérien, les Prussiens la font disparaître à coups d’explosifs le 13 octobre. Le même jour, des obus tirés du Mont-Valérien éclatent dans la chambre à coucher de l’empereur et dans son cabinet de toilette. Ils occasionnent un début d’incendie dans les combles et les étages supérieurs du château. Très rapidement les flammes se propagent à l’ensemble de l’édifice.

S’il est bien établi que ce sont des obus tirés par les français qui sont responsable du début d’incendie, il semble bien que le sinistre se soit ensuite déroulé sous le regard impassible des Prussiens, qui n’ont rien tenté pour en limiter les dégâts, et qui voient sans déplaisir brûler ce château, un des symboles de la puissance napoléonienne.

Un illustre palais et des trésors d’art viennent de disparaître à jamais.

partager