Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

Histoire et donation de la Bibliothèque

Les tout premiers documents réunis dans les années 20, par Boris Souvarine constituent les prémices de la Bibliothèque d'Histoire Sociale. Pillée durant la guerre 39-45, elle renaît après la Libération avec l'Institut d'Histoire Sociale. Aujourd'hui, elle participe au développement culturel et patrimonial du Département des Hauts-de-Seine.

Boris Souvarine à la Bibliothèque d'Histoire Sociale, 1935
Boris Souvarine à la Bibliothèque d'Histoire Sociale, 1935 © Archives départementales des Hauts-de-Seine - 125J2

À Paris, il y a La Mazarine … À Moscou, La Lénine … À Nanterre, il y a La Souvarine …

La constitution du fonds de la Bibliothèque d’Histoire Sociale est intimement liée au parcours personnel et politique de son fondateur, Boris Souvarine.
 
Membre de l’Internationale communiste de 1921 à 1924, il consacre ses loisirs à parcourir les librairies en vue d’acquérir, pour le compte de l’Institut Marx-Engels (Moscou), des ouvrages d’histoire politique et sociale, essentiellement ceux cités dans l’œuvre de Marx. Malgré son exclusion du mouvement communiste pour ses critiques sur le système stalinien, il poursuit sa collecte et constitue ainsi en France, une première bibliothèque sur le monde communiste.

Dans les années 1930, il acquiert pour le compte de Nicolas Posthumus, alors directeur de l’Institut d’Histoire sociale d’Amsterdam, les archives de la social-démocratie allemande et celles de Léon Trotski.
Ces documents historiques demeurent cependant en France, à l’Institut d’Histoire sociale que Souvarine fonde en 1937, comme filiale française de l’Institut International d’Histoire sociale d’Amsterdam.

Pendant la guerre 39-45, ces archives sont dérobées et la bibliothèque de 15 000 volumes est « confisquée »  par les autorités d’occupation pour être récupérée à la Libération par les Soviétiques.

Après la guerre, Souvarine reconstitue une collection exceptionnelle sur l'histoire politique et sociale grâce à sa connaissance profonde du sujet, aux relations qu’il a tissées durant les années précédentes et aux dons de divers chercheurs, syndicalistes et hommes politiques.

À l'étroit à Paris, le département des Hauts-de-Seine se propose en 1992 d'accueillir cette importante collection sur l'histoire politique et sociale.

Les collections documentaires qu'abrite sa bibliothèque se composent désormais de plus de 40000 ouvrages, de plus de 1000 titres de périodiques, de brochures, d'archives et de manuscrits légués par d'éminents militants et historiens. Elles constituent à ce titre un témoignage exceptionnel sur plus de 80 ans de luttes politiques, syndicales et sociales qui ont agité le XXe siècle.

La donation de cette bibliothèque, le 1er janvier 2013, s'inscrit dans une démarche ambitieuse qui vise à promouvoir et développer le patrimoine culturel des Hauts-de-Seine. Ses collections complètent de façon harmonieuse les archives publiques et privées conservées aux Archives départementales où elles peuvent être consultées et valorisées auprès d'un public élargi et renouvelé.

partager