Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

Qu'est ce qu'un livre d'heures ?

Horae, manuscrit, 1400-1500, MS0067
Horae, manuscrit, 1400-1500, MS0067 © Archives départementales des Hauts-de-Seine

Livre de prières à l'usage des fidèles depuis le 13e siècle, le livre d'heures, manuscrit et enluminé d'abord, imprimé ensuite, est le fruit de la recomposition de différents textes liturgiques, destinée à offrir aux laïcs un support pour leurs dévotions personnelles. Les contemporains ne parlent d'ailleurs pas de livre d'heures mais simplement d'Heures (Horae en latin), en référence aux temps de prières fixés par les canons ecclésiastiques à certaines heures du jour et de la nuit.

En effet, la journée du chrétien est rythmée par différentes prières ou offices qui se répartissent à des heures bien précises : les deux premiers offices, chantés avant le lever du jour, sont matines et laudes, puis se succèdent prime (au lever du soleil), tierce (9 h), sexte (midi), none (15 h), vêpres (18 h, de vesper, le soir) et enfin complies (21 h), "complètent" la journée.

L'évolution des pratiques dévotionnelles conduit à la récitation de prières et d'offices supplémentaires, dédiés notamment à la Vierge Marie, aux saints ou aux défunts. Progressivement, le livre d'heures s'impose au 14e siècle comme le livre de prières par excellence ; il contient désormais des textes pour chaque heure de la journée, les litanies des saints, des messes pour certains jours consacrés ; il commence par un calendrier. Dans le même temps, les Heures de la Vierge, qui n'étaient au départ qu'un de ces offices complémentaires tirés du bréviaire, finissent par constituer le cœur de ce recueil, au point que les livres d'heures prennent volontiers l'appellation abusive d'Horae Beatae Mariae Virginis (Heures de la Bienheureuse Vierge Marie). C'est le cas d'une certaine édition parisienne bilingue (latin-français) conservée à la bibliothèque André-Desguine sous la cote B00160.

partager