Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

Respect de la donation, identité territoriale

La bibliothèque n'est pas une entité figée, et un accroissement raisonné de la collection fait partie de la politique de gestion appliquée par l'équipe de conservation. Un principe fondamental préside à cet accroissement : ne pas dénaturer la  création d’André Desguine, ne pas trahir la pensée qu'elle véhicule, la personnalité dont elle est l’empreinte. Par ailleurs, son caractère patrimonial, qui la définit et la singularise, implique une adaptation des pratiques de la bibliothéconomie. La stratégie d'acquisition se distingue donc sensiblement des préconisations qu’il est convenu d’appliquer aux collections des bibliothèques des collectivités publiques.

F. Fertiault, Les amoureux du livres, 1872, Z01605
F. Fertiault, Les amoureux du livres, 1872, Z01605 © Archives départementales des Hauts-de-Seine

Le respect de l’oeuvre du donateur nous faisant un devoir de conserver la structure intellectuelle dont il a été l'architecte, le choix a été fait de n’introduire aucune nouvelle thématique : seul a cours l'enrichissement de domaines existants. Cependant, la donation ayant été explicitement destinée au Département des Hauts-de-Seine, ceci nous a incités à imprimer à la collection un ancrage territorial plus affirmé, autant que faire se peut. En cela la bibliothèque André-Desguine renforce ses liens avec la collectivité territoriale, tout en accentuant la lisibilité de son offre de service public.
Dans la pratique, trois domaines susceptibles d’accroissement ont principalement été retenus : l'expression littéraire des controverses religieuses, l'histoire de la Révolution française, et plus particulièrement la Presse et l'Education à cette période, enfin, la littérature française du 19e siècle, qui se taille numériquement, ainsi qu’en matière de représentativité, la part du lion (21% de la volumétrie totale).

Par ailleurs, des circonstances spécifiques peuvent conduire à des campagnes d'achats d'une certaine ampleur : chaque action de valorisation (exposition, publication, atelier pédagogique, etc) est l'occasion d'acquisitions supplémentaires, soit nécessaires à la documentation du sujet, soit destinées à venir étoffer de quelques pièces significatives le fonds concerné. Il en a été ainsi, par exemple, pour les expositions  "Florian" (Nanterre, 1994), "Balzac aux Jardies" (Sèvres, 1999), ou "Théophile Gautier dans son cadre" inscrite parmi les célébrations nationales pour le bicentenaire de l’écrivain (Sceaux, 2011). Ces opérations nous ont  également amenés à élargir la typologie  des acquisitions (dessins d'écrivains, photographies…). Plus récemment, le succès de l’exposition "Reliures remarquables de la bibliothèque André-Desguine", qui marquait les trente ans de la donation (Nanterre, 2013), a conduit à rechercher de manière plus significative les reliures à décor.

Classiquement, les acquisitions onéreuses se font par achats, auprès d'un réseau de librairies spécialisées, mais aussi en ventes aux enchères publiques. La collection peut également s'enrichir grâce aux dons. Cela a déjà été le cas d'une manière substantielle en 2004 (fonds Barbé-Mottini, voir « Historique de la bibliothèque »), mais ponctuellement des documents isolés sont aussi venus rejoindre nos rayonnages. En effet, l'aspect quantitatif du don n'est soumis à aucun quota et un simple volume est accueilli avec autant de plaisir et d'égards que plusieurs dizaines. Pour effectuer un don à la bibliothèque, il est nécessaire, au préalable, d'en communiquer par courrier la nature, ainsi qu'une description sommaire, au responsable des collections. Celui-ci s'engage à  répondre dans les meilleurs délais. Ces initiatives généreuses sont nécessairement soumises à un travail de réflexion dès lors que le don envisagé atteint certaines proportions : avant de ratifier le projet et l'intégration dans la bibliothèque, la conservation doit en évaluer l'adéquation par rapport à la cohérence des fonds et aux objectifs de sa politique. Le filtre essentiel est constitué par l’ensemble des principes déjà évoqués pour les décisions d’achats. Quoi qu'il en soit, les démarches administratives et pratiques sont assurées par l'équipe de conservation de la bibliothèque. Les dons (anonymisés selon les souhaits) font  l'objet d'un compte-rendu dans les "Actualités" du site web.

partager

Voir Aussi