Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

Une proposition chronologique exceptionnelle

Le caractère exceptionnel de la donation tient autant à son importance quantitative, qu'à son envergure chronologique . En effet, elle compte 8000 éditions antérieures à 1800, dont 158 incunables, 1350 éditions du 16e siècle et à peu près autant pour le 17e siècle. Les quelques 44 000 volumes composant les fonds modernes (éditions du 19e siècle pour plus de la moitié) offrent, par leur exhaustivité dans bien des domaines, un panorama global de l'histoire intellectuelle et sociale de cette période. Ce qui singularise également cette collection patrimoniale c'est l'outil formidable qu'elle constitue pour l'histoire du livre, notamment du livre imprimé.

Composition avec tag, N. Leyer, 2009
Composition avec tag, N. Leyer, 2009 © Archives départementales des Hauts-de-Seine

Voici un rapide survol des  principaux domaines. Le fonds de théologie est très riche : bibles anciennes, lourds volumes de patristiques, ouvrages de spiritualité, traités mystique et surtout, ouvrages de controverse, certains très rares, formidable reflet des grands débats qui ont agité l'histoire religieuse de la France (Réforme, Jansénisme, Constitution civile du clergé).

La littérature se distingue par la présence de belles éditions des auteurs classiques (540 éditions du 16e siècle). La littérature du 17e siècle se signale par quelques beaux Descartes et surtout par un ensemble d'œuvres de Bossuet et Fénelon (dont 60 éditions d'époque). Parmi les 5 000 éditions du 18e siècle, les écrivains des Lumières sont très bien représentés (édition originale de l'Encyclopédie, oeuvres de Voltaire). Un fonds romantique important (Chateaubriand, Lamartine) s'ajoute aux nombreux ouvrages des romanciers du 19e siècle : Hugo, Balzac, Gautier, Sand, Flaubert, Zola. À signaler : les ouvrages de Chateaubriand et de son entourage (Benjamin Constant, Madame de Staël) ont faits l’objet d’un dépôt au Domaine départemental de Vallée-aux-loups-Maison de Chateaubriand (Châtenay-Malabry), autre institution patrimoniale du Département, et sont donc à consulter sur place.

L’histoire compte 9000 volumes ; on y trouve les noms de Commines, Froissart ou Grégoire de Tours, les mémoires de Marguerite de Valois  (1626) ou de Sully (1652), mais surtout, plus de 550 impressions révolutionnaires (procès-verbaux des assemblées, discours, pamphlets, périodiques). Les écrits des théoriciens politiques et économistes du 19e siècle (Saint-Simon, Fourier, Proudhon, Marx…), des textes de dirigeants politiques, des documents de circonstance achetés "à chaud" (lettres ouvertes, enquêtes journalistiques…) animent la section d'histoire moderne et contemporaine.

Les sections d'histoire de l'art, sciences et géographie paraissent bien modestes. On y trouve cependant quelques raretés comme une petite collection de livres d'emblèmes du 16e siècle ou un traité de géométrie de Dürer (1538).

Nombre de ces ouvrages, toutes époques confondues, portent l’indication manuscrite d’un ancien possesseur, particulier, institution publique ou privée, congrégation religieuse. Plus que l’aspect anecdotique, c'est l’itinéraire géographique du livre qui est révélé, ainsi que sa transmission intellectuelle. La marque d’appartenance apporte une dimension nouvelle, une sorte de mise en relation avec son propriétaire. Parmi ces ex-libris manuscrits, on peut citer plusieurs provenances prestigieuses : hommes d'état comme Colbert, prélats comme le cardinal Dubois, l'évêque de Noailles, l'abbé de Lamennais ; écrivains et savants comme Claude Binet, ami et biographe de Ronsard, le poète Philippe Desportes, Montesquieu, Buffon. Également éloquentes, les marques des grands bibliophiles : les familles Chandon de Briailles ou Cognacq-Jay, le baron Horace de Landau, l'homme d'affaires américain Robert Hoé, Pierre Louÿs, Léon Dorez, Raphaël Esmerian, et plus récemment, Jean Paul Barbier-Mueller ; les belles étiquettes gravées de l'abbé André Morellet, Jules Janin, Victorien Sardou, Victor Margueritte, Sacha Guitry.

Autres précieux témoignages, les multiples envois d'auteur, dont ceux de Chaptal, Lamartine, Hugo, Veuillot, Zola, Cocteau, Monfreid, Dunoyer de Segonzac. Enfin, nombre de reliures sont frappées aux armes et chiffres de grands personnages : le pape Urbain VIII, Louis XV, le cardinal Mazarin,  la marquise de Pompadour, plusieurs membres de la famille d'Orléans.

partager

Voir Aussi