Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

Estampes, dessins et gravures

© Archives départementales des Hauts-de-Seine

Présentation

Ce très riche fonds de dessins et surtout de d’estampes, comporte plus de 2700 documents, du XVI° siècle à nos jours, évoquant soit l'aspect géographique ou architectural des communes des Hauts-de-Seine et de la région parisienne ; soit des événements comme la Guerre de 1870 et la Commune de Paris ou encore le développement des transports, comme l'automobile, l'aviation et les chemins de fer ou illustrant une activité industrielle (dessins et calques témoignant de la production de la société Jacques Saoutchik, carrossier à Neuilly) ou encore des portraits, des scènes historiques.

Citons quelques auteurs célèbres : dessins de Micque, gravures d'Israël Silvestre, Gabriel Perelle, Jacques Rigaud, eaux-fortes de Dunoyer de Segonzac, lithographie de Marie Laurencin, ou plus confidentiels : dessins aquarellés d’Alfred-Eloi Auteroche ou d’Albert Capaul).

Un index des noms de personnes permet de faciliter la recherche des personnages célèbres. 


Constitution du fonds

Il est constitué de 10 sous-séries.

1Fi : Monuments et paysages

La sous-série 1 Fi rassemble une collection de 1252 estampes (eaux-fortes d'Israël Silvestre, lithographie de Marie Laurencin) dessins de Micque et aquarelles du XVIè siècle à nos jours, illustrant l’évolution du paysage ainsi que le magnifique passé architectural des communes des Hauts-de-Seine et de la région parisienne (XVIIe à nos jours).

-Catalogue impr.: Georges J. WEILL, Iconographie des Hauts-de-Seine, Rueil-Malmaison-Nanterre, Archives départementales des Hauts-de-Seine, 1977.

2 Fi 1 : Portraits

Sous-série 2Fi comptant 559 portraits de personnages célèbres appartenant au passé glorieux des Hauts-de-Seine comme Richelieu ou l’impératrice Joséphine ou de renommée nationale ou internationale (XVIIe à nos jours).

2 Fi 2 : Scènes historiques

Sous-série évoquant des événements historiques comme le coup d’état du 18 brumaire à Saint-Cloud ou la mort du duc d’Orléans à Neuilly le 13 juillet 1842. 97 pièces (XVIIIe à nos jours).

2 Fi 3 : Costumes militaires : 28 pièces (XVIIIe à nos jours)

2 Fi 4 : Costumes civils : 34 pièces (XVIIIe à nos jours)

2 Fi 5 : Divers

Sous-série de documents évoquant des domaines divers : lettrines, images d’Épinal, caricatures. 37 pièces (XVIIIe à nos jours).

2 Fi 6 : Transports et techniques

Essentiellement des documents sur l'automobile, l'aviation et les chemins de fer ; notons une lithographie de Marie Laurencin représentant la première voiture Renault. 57 pièces (XIXe à nos jours).

2 Fi 7 : Guerre de 1870-1871 et Commune de Paris

Cette sous-série est particulièrement riche en documents originaux : croquis, dessins au crayon ou à l'encre, aquarelles. 

Notons un recueil de 57 dessins autographes au crayon noir et rouge, parfois rehaussés d'aquarelles avec légendes autographes effectués par le peintre Alfred-Eloi Auteroche (1 831-1906) du 11 mars au 24 juin 1871 ; cette suite de croquis fut exécutée sur le terrain, pendant la Commune de Paris , à Paris, Neuilly, Meudon, au pont d'Asnières, Clichy, Vanves et Issy, par Auteroche alors ambulancier aux Ambulances de la Presse.

84 pièces (1870-1871)

30 Fi : Collection Capaul

Aquarelles et esquisses au crayon de paysages, rues et édifices des Hauts-de-Seine réalisées par Albert Capaul, artiste d'origine suisse (1827-1904), qui fit une carrière de 53 ans à l'Hôtel des Monnaies.  Son œuvre, non recensée en totalité, compte à peu près 900 aquarelles, toutes d'un format carte-postale, réalisées pour la plupart de 1880 à 1887, les dernières étant datées de 1902-1903.

596 de ces pièces sont conservées dans des Archives départementales (Ardennes : 151, Seine-Saint-Denis : 24, Val-de-Marne où il possédait une maison : 142, Yvelines : 62, Val-d'Oise: 75, Essonne: 112).

41 pièces (1883-1889).

37 Fi : Fonds Saoutchik

Ce fonds d’une entreprise de carrosserie automobile est constitué d’un ensemble de dessins et calques originaux accompagnées de photos illustrant les productions de l'usine Saoutchik et des manifestations automobiles.

La société Jacques Saoutchik, installée au 46 bis rue Jacques Dulud à Neuilly-sur-Seine, produit des carrosseries jusque dans les années cinquante.

Dans les 30 premières années du siècle, elle construit des carrosseries transformables : les berlines ou limousines devenaient des torpédos et les coupés de ville des cabriolets décapotables.

58 pièces (1925-1953). 


Sources complémentaires

BH et BHF : Atlas de la bibliothèque historique

partager