Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

L'Île-de-France : lieu privilégié de la cartographie

Extrait de la Carte des environs de Paris, Abbé de La Grive, vers 1731
Extrait de la Carte des environs de Paris, Abbé de La Grive, vers 1731 © Archives départementales des Hauts-de-Seine FRAD002-5FI-SCL-0002



Aux travaux de cartographie qui couvrent toute la France s’ajoutent des projets propres à l’Île-de-France.Territoire des rois et région capitale, l’Île-de-France a fait l’objet d’un investissement particulier sur le plan cartographique dans les limites géographiques qui étaient les siennes sous  l’Ancien régime. Certains projets cartographiques franciliens étaient, dès le départ, voués à ne couvrir que les environs de Paris. D’autres cartes sont le fruit d’expérimentations. 

Les principales cartes sont :

La carte des Environs de Paris réalisée par l’abbé de La Grive
Scientifique rattaché à la Société royale de Londres et géographe de la ville de Paris. Elle a été levée à partir de 1731, gravée en partie par son auteur et publiée en 1740. Son échelle est d’environ 1/17280. Très détaillée, elle ne fournit néanmoins aucune indication de relief et le nombre de toponymes est limité.


La Carte de Paris, ses faubourgs et ses environs où se trouvent le détail des villages, maisons, grands chemins pavés et autres, hauteurs, bois, vignes, terres et prés, levés géométriquement par Roussel, ingénieur du Roi.
Publiée en janvier 1731 chez Jaillot, elle a été réalisée  à l’échelle du 1/9 800 et couvre 12 km sur 17 centré sur Paris. On peut y voir une partie du territoire des Hauts-de- Seine.


La carte dite des chasses du roi, ou Carte topographique des environs de Versailles ou des chasses impériales
Levée entre 1764 et 1773 et gravée de 1801 à 1807. Elle couvre une surface de 3 400 km 2 à l’échelle du 1/28 800. Un exemplaire gravé en 1807, numérisé, est conservé à la BnF.


Les Plans d’intendance, dits aussi Plans des paroisses ou cadastre de Louis Bertier de Sauvigny
Effectués à l’échelle du 1/6 500 au 1/7 200, ces plans sont levés et publiés entre 1776 et 1791, grâce à Louis Bertier de Sauvigny, intendant de la Généralité de Paris. Ils constituent un exemple de cartographie précise à l’échelle du périmètre paroissial. L’apport nouveau de cette démarche réside dans la décision d’arpenter chaque paroisse. (1)

Les archives des Hauts-de-Seine conservent neuf plans d’intendance correspondant aux huit communes de l’ancien canton de Sèvres et de Rueil-Malmaison : Chaville (FRAD092_C1_0055 et FRAD092_C1_0056), Garches (FRAD092_C2_002), Marnes (FRAD092_0060), Meudon (FRAD092_C2_0070), Rueil (FRAD092_C2_0003), Sèvres (FRAD092_C3_0016), Saint-Cloud (FRAD092_C3_0022_001 et FRAD092_C3_0022_002 ), Vaucresson (FRAD092_13_0054 et FRAD092_13_0054) et Ville d’Avray (FRAD092_13_0075 et FRAD092_13_0076).Voir diaporama

Les archives départementales conservent différents plans anciens dont une partie est numérisée. Il peut s’agir de plans topographiques traitant d’un sujet ou d’un lieu particulier, de plans de bâtiment ou de documents d’arpentage. Ces documents sont classés par commune.




1. Guide de lecture des cartes anciennes, Illustrations dans le Val-d’Oise et le Bassin parisien
 Laurent Costa et Sandrine Robert. Ed Errance Paris 2008/ UMR 7041 ARSCAN-CNRS- Univ Paris X-Univ Paris I/ Département du Val d’Oise

 

 

partager