Bienvenue sur le site mobile des archives départementales des hauts-de-seine.

Nos missions

Histoire du département

Bibliothèque des Archives

Bibliothèque André-Desguine

Bibliothèque La Souvarine

Nos actualités

Plan du site

Contact

1918 : entre guerre et paix.

Dans le cadre des célébrations du centenaire de la fin de la guerre de 1914-1918, les Archives départementales proposent de revenir sur la fin du conflit, vu depuis le territoire des Hauts-de-Seine.

Extrait de l'Affiche de l'exposition
Extrait de l'Affiche de l'exposition © CD92

L'exposition "1918, entre Guerre et Paix" propose de revenir sur les moments ayant précédé ou suivi l'armistice du 11 novembre 1918, en brossant le portait d'un territoire, celui du futur département des Hauts-de-Seine, tout entier tourné vers l'effort de guerre, et qui progressivement revient à un état de paix mais où le souvenir de la guerre, à travers les disparus, les blessés et les anciens combattants, est particulièrement présent, et ce pour des longues années. C'est ce que les historiens appellent la "sortie de guerre", expression rendant compte de la complexité du passage de la guerre à la paix, et qui est très progressif.

Introduction : le 11 novembre 1918
Comme partout en France l'annonce de l'armistice est une surprise pour les habitants des Hauts-de-Seine. La liesse est spontanée, même si on pense immédiatement pense aux innombrables morts et blessés, mais aussi, d'un point de vue politique, à une victoire qui est synonyme de retour de l'Alsace et de la Lorraine.

Un territoire en guerre.
Jusqu'au 11 novembre 1918, et même s'il est loin du front, le territoire des Hauts-de-Seine participe activement à l'effort de guerre : les usines sont massivement devenues des usines de guerre fabriquant obus, chars et avions de combats, l'armée dispose de nombreux établissements à Boulogne, Vanves ou Saint-Cloud, plus de 80 hôpitaux sont présents. La population civile doit subir des rationnements, et est menacé par les bombardements de l'aviation et des canons allemands.

Le lent et difficile retour à la paix
Le territoire des Hauts-de-Seine est tout d'abord le théâtre de la signature de deux traités de Paix, à Neuilly-sur-Seine le 27 novembre 1919, et à Sèvres le 10 août 1920. Par ailleurs, un important cimetière américain est inauguré à Suresnes en mai 1919. Mais au quotidien, les affiches des emprunts pour la reconstruction sont partout présentes, tandis que les municipalités se mobilisent afin d'ériger des monuments aux morts dans chaque commune. Les premières associations d'anciens combattants sont créées.

Conclusion : les célébrations de la victoire
La notion de sortie de guerre est floue, il n'est pas possible de donner une date précise. Néanmoins, le 11 novembre 1920 est une date importante dans le processus de sortie de guerre, mais aussi pour la mémoire nationale. Un défilé grandiose avait eu lieu le 14 juillet 1919, mais le 1er anniversaire de l'armistice n'avait pas donné lieu à une manifestation particulière. Il en va tout autrement pour le 11 novembre 1920, avec le transfert du corps du soldat inconnu sous l'arc de Triomphe. Néanmoins, cette cérémonie a été organisée dans la précipitation, devait concerner, à l'origine, les 50 ans de la République, avec le transfert du coeur de Gambetta de Sèvres au Panthéon...

L'exposition présente une centaine de documents, issus des collections des Archives départementales des Hauts-de-Seine, ou prêtés par la Contemporaine (anciennement BDIC), l'Assemblée nationale et le musée d'histoire locale de Rueil-Malmaison. De plus, chaque thématique est introduite par un film issu des collections du Musée départemental Albert Kahn. _______________________________________________________________

Pour vous guider dans cette exposition, deux documents sont à votre disposition : un livret de visite, et un livret-jeu destiné aux enfants. Vous pouvez les télécharger ci-dessous.

Documents associés 2 Documents

  • Livret_visite_1918_Entre_guerre_et_paix.pdf 516,38 Ko document acrobat reader
    Télécharger
  • Livret_jeu_-_1918_Entre_guerre_et_paix.pdf 616,42 Ko document acrobat reader
    Télécharger
Affiche de l'exposition "1918, entre guerre et paix"
Affiche de l'exposition "1918, entre guerre et paix" © CD92
partager

Voir Aussi

  • Les expositions itinérantes

    Les Archives départementales proposent le prêt d'expositions sur panneaux, notamment sur la Première Guerre mondiale dans les Hauts-de-Seine.

    En savoir plus Serious game "Gueule d'Ange"

    Les Archives départementals des Hauts-de-Seine sont partenaires du jeu sérieux "Gueule d'Ange", développé ar les Archives départementales des Yvelines.

    En savoir plus La Contemporaine

    Découvrez les riches collections de La Contemporaine relatives à l'histoire de la Première Guerre mondiale.

    En savoir plus Musée départemental Albert Kahn

    Des films issus des collections du Musée départemental Albert Kahn sont présentés dans l'exposition. Découvrez les "Archives de la planète", notamment le fonds relatif à la Première Guerre mondiale.

    En savoir plus

Conseil départemental des Hauts-de-Seine a étudié la question importante, qui, souvent, on nous pose. Question anonyme, et s'inquiètent de la plus grande partie de les jeunes, c'est le problème de la dysfonction érectile chez les jeunes. Dans toute la France augmente la croissance des émigrés, et la population des autochtones diminue. Orientales les gens souffrent moins de problèmes de dysfonction érectile. Quelle est la raison? La chaleur du climat, de l'air frais et une vie plus sédentaire. La décision de la maladie de la dysfonction érectile existe, et c'est le Cialis. Cialis - le meilleur des médicaments sur le marché pour le traitement de cette maladie. Le nombre minimum d'effets secondaires et la durée maximale de travail de préparation. Comme indiqué par le fabricant est de 36 heures de travail et les plaisirs de la vie. La substance des médicaments Cialis - Tadalafil. C'est pour cela qu'il beaucoup connaissent sous le nom de tadalafil. Cialis sans ordonnance est assez facile d'acheter en ligne. "La jeunesse saine avec le Cialis est notre choix!" © Conseil départemental des Hauts-de-Seine.